Bienvenue au château!

Le château de La Chaussière dresse sa belle silhouette néoromantique en plein cœur du pays des Ducs de Bourbon, dans le bocage bourbonnais sur la commune de Vieure dans l’Allier.

Situé sur un promontoire pour jouir d’une vue à couper le souffle et entouré de chênes centenaires, l’édifice a été construit d’un seul jet en moins de trois années. Il est inscrit comme Monument Historique. Son nom provient de l’ancien château de La Chaussière (appelée aujourd’hui, la Vieille Chaussière) qui était une résidence des ducs de Bourbon et le siège d’une châtellenie ducale. Anne de Beaujeu, fille de Louis XI régente de France séjourna dans ce lieu de plaisance ; l’édifice fut ruiné par les guerres de religion, la Fronde et la Révolution, il n’en reste qu’un seul pan de mur entouré d’eau. La première pierre du château actuel a été posée en mai 1876 par Monseigneur de Dreux Brézé, évêque de Moulins. L’imposante demeure se compose d’un corps de bâtiment s’élevant sur 5 niveaux avec une chapelle, une aile en retour avec une tourelle échauguette et une grande tour carrée abritant l’escalier principal. Son architecte, Coulon était un élève de Viollet-le-Duc. Avec l’emploi de briques, de pierres blondes et ses hauts toits, on pourrait croire découvrir le pastiche d’une façade néo Louis XIII comme la fin du dix neuvième siècle les aimait tant. En réalité, l’harmonie générale qui se dégage de l’édifice convainc résolument par son originalité et sa cohérence même si des emprunts à la renaissance et au moyen âge apparaissent.

Notre histoire

Théodore Riant (1832-1901) est l’instigateur de ce projet. Né dans au sein de la haute bourgeoisie parisienne, sa famille était issue des maîtres de forge et des propriétaire-bâtisseurs du quartier de l’Europe (son frère Ferdinand Riant 1827-1897 surnommé « le bon riche », était un membre influent du conseil municipal de Paris au Second Empire). Théodore Riant, troisième fils de Didier Riant (1790- 1864) avait passé son enfance au château de La Salle, à un kilomètre du site de La Chaussière. La Salle est toujours un beau château du XVème siècle certainement construit pour défendre un gué stratégique sur la rivière le Bandais par Jehan de la Salle, mais sa situation encaissée ne permettait que des vues limitées.

Les Riant l’achetèrent vers les années 1830 et re-édifièrent la tour de la chapelle avec l’architecte Moreau. Le cadet Théodore Riant voulu se construire une « maison moderne » sur un site proche, mais cette fois avec une vue dégagée et un confort à la pointe du progrès : c’est ainsi que naquît La Chaussière.

Après d’importants travaux de nivellement, le bâtiment s’éleva avec l’emploi de techniques nouvelles comme les poutrelles de fer et le béton pour les planchers et les combles du toit. Toujours habité par la même famille, le comte et la comtesse (née Françoise Riant) Alain-Xavier de Chavagnac et leurs enfants se sont attelés à sa restauration.

Le parc et le jardin

Parc à l’anglaise avec des arbres centenaires et une vue magnifique

Le parc de La Chaussière été conçu par François-Marie Treyve (1847-1906), célèbre architecte paysagiste du Bourbonnais. Sur un site proche de la forêt de Tronçais, Treyve a associé des essences d’arbres du Bourbonnais comme le chêne pédonculé et sessile à des espèces nouvelles pour l’époque comme des séquoïa gigantinum, thuya d’Amérique, des épicéas, des sapins d’Espagne bleus… Le talus de l’avenue d’arrivée est planté de millepertuis (Hypericum Perforatum) et de yucca (Yucca Aloifolia). En descendant vers l’étang, un grand massif de rhododendrons aux teintes de rose, rouge, et blanches offre sa belle floraison au printemps.

Plan d’accès

Nous situer

Château de La Chaussière

 Bourbonnais – 03430 Vieure

Informations pratiques

Ouverture au public

La visite est guidée et comprend la cour d’honneur, puis, à l’intérieur du château, l’escalier d’honneur, la salle à manger, le billard-bibliothèque, le salon, la galerie et la chapelle.

Les pièces principales sont meublées.

Le commentaire inclut l’historique de la demeure et l’explication des décors.

Avant de repartir, les visiteurs peuvent se promener dans le parc.

Informations complémentaires et Tarifs

Ouvert aux visiteurs individuels du 15 Juillet au 31 août inclus, tous les jours de 14 h à 18 h, sauf le lundi.
Ouvert pour les groupes sur rendez-vous.
Durée de la visite commentée : une heure environ.
Adultes : 7 €.
Jeunes de 10 à 18 ans et étudiants : 4 €
Enfants de moins de 10 ans : Gratuit.
Groupes : 5 € (adultes) ; 3 € (jeunes jusqu’à 18 ans et étudiants).

Nous contacter

Pour toute question concernant une visite ou autre sujet, merci d’utiliser le formulaire de contact ci-dessous.